Qu'est ce que le Management Participatif?

 

 

Avec les talents de chacun et les talents de tous, l'entreprise devient heureuse et performante.

 

Le management participatif (et collaboratif) fait partie de notre ADN et nous sommes convaincus que ce management peut être LA solution la plus moderne aux souffrances au travail, aux risques psychosociaux, aux individualismes, à la globalisation (mondialisation), aux contextes de forte compétitivité et de concurrence accrue.

 

Ses principes sont les suivants :

 

  • La recherche du sens et du bien-être au travail

  • la coopération sans dominance

  • la coopération communautaire (par exemple, par l'identification à une culture d'entreprise)

  • la copération complémentaire (par exemple, nous sommes tous différents en entreprise mais nous sommes là aussi pour gagner de l'argent)

  • la libre circulation de l'information

  • la confiance et l'entraide

  • la mise en adéquation des intérêts de l'entreprise et de ceux de chaque salarié

  • la fourniture de l'ensemble des moyens humains, technologiques et organisationnels pour l'atteinte des objectifs

  • l'adhésion des parties prenantes (clients, fournisseurs, consommateurs...)

 

Cependant, le principal frein à ce management est la résistance au changement.

 

En effet, qu'un management soit directif, délégatif... ou participatif, le management vient toujours buter sur le facteur humain, facteur capable de résistance, de lutte...

 

En revanche, de nombreuses sociétés ont mis en place ce type de management et en récoltent aujourd'hui les "bons" fruits.

 

Voici quelques exemples:

La BISCUITERIE POULT qui a obtenu le Trophée du Management de l'Innovation en décembre 2010 ainsi que le Trophée Innov'acteurs en novembre 2012.

TECHNE:

Exemple d'une entreprise qui pratique le management participatif.
Reportage France 2

C’est l’histoire d’un beau rebond. En 2009, le chiffre d’affaires de CHRONOFLEX s’effondre. 

Frappée par la crise, la PME spécialisée dans le dépannage de flexibles hydrauliques sur engins de chantier subit deux plans de licenciements. 

Le PDG du groupe révolutionne alors le management de CHRONOFLEX. Le modèle choisi par le patron de CHRONOFLEX porte un nom : l’entreprise libérée. 

A Hallencourt, en pleine campagne picarde, à vingt kilomètres d'Abbeville, il n’y a qu’une seule usine, la FAVI (article et vidéo dans l'Express).

 

Une fonderie d’où sort chaque année 50% de la production européenne de fourchettes de boîte de vitesse et une bonne partie de diverses pièces sanitaires.

 

La FAVI fait figure de véritable ovni :

Pas de pointeuse,

Pas de service du personnel,

Pas de contrôleurs chronométreurs,

Pas de syndicat…

 

Chacun est un peu son patron, travaillant en direct pour son client.

 

La 1ère vidéo est un reportage préliminaire au documentaire de 52 minutes sur le thème de l'entreprise libérée.

Ce film donne la parole à Monsieur Isaac GETZ, Professeur à l'ESCP qui publie chez Fayard l'ouvrage "Liberté & Cie", ainsi qu'à deux dirigeants qui ont adopté un mode de management qui laisse une large liberté aux salariés, Monsieur Jean-François ZOBRIST pour la société FAVI et Monsieur Michel MUNZENHUTER pour la société SEW USOCOME.

 

La 2ème vidéo fait suite à la venue de Monsieur Jean-François ZOBRIST au colloque animé par Sens&co.

"Question de confiance" est le film tourné par France 3 durant 1 an dans l'usine FAVI.

© 2015 by HUMACTUALIS CONSEIL

  • Viadeo.jpg
  • LinkedIn Social Icon
  • c-facebook
  • Twitter Classic
  • Tumblr Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • YouTube Social  Icon