Histoire

Le management participatif peut se définir comme une mobilisation de l'ensemble du personnel dans un processus de partage et de mutualisation des connaissances au sein d'une organisation s'appuyant sur une ambition de nature collective.

 

Suite à la crise du modèle taylorien et suite aux nouveaux enjeux de compétitivité, l’intérêt de la participation n’a cessé de d’augmenter.

 

Une entreprise actuelle performante doit être en mesure d’augmenter la motivation de ses salariés afin de répondre le plus rapidement et le plus justement possible à une demande instable, exigeante et imprévisible du Client et ce dans un contexte de grande intensité concurrentielle.

 

Dans cette optique, certaines entreprises ont adopté une nouvelle forme de management, le management participatif.

 

Le principe est d’associer les salariés au fonctionnement de l’entreprise.

 

En effet, ces derniers sont directement sur le "terrain" et qui mieux qu’eux connait ce "terrain"?

 

D’où l’idée de donner la parole et de prendre en compte les remarques, idées… des hommes et femmes de terrain, d’exécution à tous les niveaux afin de les inciter à réfléchir, proposer et agir sur leurs propres méthodes de travail et d’organisation.

 

Il s’agit en tout état de cause de faire appel à une réflexion totalement collective.

 

Pour histoire, Le management participatif est un concept déjà relativement ancien, datant des années 60 et issu de travaux de chercheurs tels que :

 

 

Leurs travaux avaient donc pour thème le management participatif, la motivation, le rôle et la place de l’individu au travail.

 

Entre les années 60 et les années 80, ce modèle de management n’a pas eu de grande portée pratique et ce n’est qu’à partir de ces années 80 que l’on mesure l’importance de ce modèle managérial.

© 2015 by HUMACTUALIS CONSEIL

  • Viadeo.jpg
  • LinkedIn Social Icon
  • c-facebook
  • Twitter Classic
  • Tumblr Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • YouTube Social  Icon